Une nouvelle gamme de moteurs biogaz inférieurs à 400kW

Pourquoi cette démarche d’Eneria alors que vous êtes concessionnaire exclusif Caterpillar ?

Il s’agit d’une véritable opportunité. Depuis le rachat de MWM par Caterpillar en 2012, nous avons accès à de nouveaux produits venus d’Allemagne, encore plus pertinents et efficaces en gaz et biogaz, couvrant la gamme de 400 kW à 4,3 MW.

Mais nous voulions satisfaire à un autre besoin, identifié : les projets inférieurs à 400 kW. Nous nous sommes rapprochés de Tessari, dont nous apprécions la philosophie d’entreprise et avons conclu ce protocole de collaboration : Tessari achète le moteur Man et l’intègre. Eneria l’installe, l’entretient et apporte des garanties de résultats.

Pour nos clients, les performances des moteurs Man et la renommée d’Eneria font la différence, notre valeur ajoutée est l’intégration et les engagements de rentabilité. Nos clients recherchent des produits clés en mains. Désormais, nous offrons une gamme très large, démarrant à 60 kW et incluant la maintenance complète Eneria.

Ici, nous visons une standardisation du produit, la capacité de couvrir totalement le marché de la méthanisation avec une garantie de résultats sur 15 ans, offre unique sur le territoire.

Quelle est la force de votre service maintenance ?

Notre différence c’est la disponibilité, l’efficacité et la fiabilité. Nos 250 techniciens implantés sur le territoire national plus 100 personnes environ travaillant en logistique arrière.

Notre offre de service est complète et notre engagement client performant : intervenir partout en France en moins de 4 heures, week-end et jours fériés compris.Eneria couvre donc tous les besoins techniques des projets de méthanisation, couplé à une offre de maintenance exceptionnelle sur le territoire.


UNE BELLE RÉUSSITE, LE SITE DE LABAT (40)

Valorisation énergétique du biogaz issu de déchets
liquides graisseux.

Notre client, l’entreprise Labat, spécialisé dans la collecte et la gestion des déchets liquides (graisses de vidange, résidus de l’industrie agroalimentaire, boues de station d’épuration) avait l’ambition de traiter et valoriser ces déchets graisseux en produisant un biocombustible issu de la méthanisation (procédé par déshydratation et création d’engrais organique).

Quelle fut l’offre d’Eneria ?

Une solution efficace intégrant un moteur biogaz de 600 kWe en container avec valorisation énergétique. Eneria assure un accompagnement long terme avec un contrat full service pendant 15 ans. Le choix de la valorisation des déchets répond aux défis que nous impose le bouleversement climatique.