Cogénération – Comment réduire vos coûts d’exploitation ?

Cogénération – L’énergie d’en faire plus

La mise en œuvre d’un système de Cogénération (production combinée de chaleur et d’électricité) permet de réduire les coûts d’exploitation des installations commerciales comme les complexes hôteliers, les centres commerciaux, les immeubles de grande hauteur, les universités, les centres de calcul, les hôpitaux, les unités de production de méthanisation ainsi que les installations industrielles, les raffineries et les réseaux de chauffage urbain.

Eneria propose de choisir entre les solutions de cogénération à partir du gaz naturel, les options alternatives de production d’électricité à partir du biogaz, et des unités de production d’électricité décentralisées clés en main prêtes à fonctionner.

Que vos activités requièrent de la vapeur, de l’eau chaude ou froide, ou même de l’air chaud, Eneria propose des centrales de cogénération qui récupèrent la chaleur des circuits d’eau de refroidissement du moteur et/ou des gaz d’échappement.

La Cogénération appliquée au traitement des déchets biologiques (Méthanisation)

Processus de méthanisation
Processus de méthanisation

Le traitement des déchets biologiques est un défi majeur pour l’industrie des déchets : telles que les substances organiques provenant de l’agriculture, de denrée alimentaires des industries, et autres.

Ces substances organiques vont créer une fermentation anaérobie par la production de biogaz : soit un mélange de méthane et de dioxyde de carbone.

Ce combustible biogaz peut être exploité et envoyé vers une centrale de Cogéneration équipée d’un groupe électrogène Cat®.

Ce dernier est en charge de produire l’électricité et la chaleur qui sera ensuite redistribuée, via des échangeurs, au système de méthanisation (digesteur, stockage, séchage) permettant ainsi de réduire les coûts d’exploitation de l’unité de méthanisation.

Cas pratique : LABAT – Faire des déchets une matière première pour l’énergie de demain

Avec sa toute nouvelle unité de méthanisation qui fonctionne à plein depuis six mois avec son digesteur de 13 mètres de haut d’une capacité de 1.500 m3, 800 foyers sont alimentés en électricité et des champs nourris à l’engrais d’épandage grâce aux déchets, dans un processus naturel biologique de dégradation de la matière organique en l’absence d’oxygène.

« rien ne perd, tout se transforme », la formule allégée de Lavoisier est devenue celle de Xavier Labat – PDG de la société.

Eneria et Labat – Des solutions d’énergie et d’échange

Eneria et Labat s’inscrivent dans une belle histoire qui débute par l’installation d’une cogénération en container pour produire de l’électricité et de la chaleur pour l’alimentation de son unité de méthanisation.

Ce container est équipé d’un groupe électrogène biogaz Cat® CG 132-12. Cette unité de production électrique et de chaleur de 600 kWe est indispensable notamment pour le traitement du biogaz et du séchage de la matière organique résiduelle pour produire le l’engrais.