UZ Bruxelles – La cogénération appliquée au secteur hospitalier

UZ Bruxelles équipé d’une installation de cogénération !

UZ Bruxelles est un hôpital universitaire. Il a pour mission non seulement les matières liées aux soins de santé mais également l’enseignement et la recherche scientifique. L’hôpital est étroitement associé à l’Université Libre de Bruxelles. Les valeurs de l’UZ Bruxelles reflètent un seul objectif : procurer aux patients les meilleurs soins possibles. Nous sommes fiers d’annoncer qu’ENERIA contribue à cet objectif en leur fournissant chaleur et électricité.

Ces deux importants besoins de base sont produits par deux générateurs gaz CATERPILLAR – type CG170-12. Ces générateurs gaz ont une très haute efficacité, ils fournissent un rendement électrique jusqu’à 43,7 %, récupèrent la chaleur tout en réduisant les émissions de carbone. De plus, les frais de fonctionnement sont réduits pour l’UZ Bruxelles. Le système de lubrification optimisé du CG170-12 permet de réduire la consommation d’huile de lubrification jusqu’à 1900 litres par an par rapport aux autres moteurs gaz de la concurrence.

UZ Bruxelles - Cogénération

L’électricité produite par l’installation de cogénération sera entièrement consommée par l’hôpital. La raison est simple : la demande en électricité de l’hôpital est supérieure à la production des deux générateurs CATERPILLAR. En outre, la chaleur produite est utilisée dans différents circuits, eau chaude et froide et circuits d’air chaud. L’installation de cogénération fonctionne suivant la demande en eau chaude.

Une caractéristique intéressante de cette installation est qu’elle peut être utilisée comme installation de secours en cas de coupure de courant.

En tant que dealer officiel CATERLLAR, ENERIA a vendu, élaboré et installé cette installation complexe en 2015. L’installation a été réalisée en un minimum de temps par les techniciens d’ENERIA, certifiés par CATERPILLAR. L’installation est terminée et fonctionne depuis novembre 2015. Dans le futur, ENERIA assurera le service de ces générateurs qui fonctionneront 7.000 heures par an.