Marine – Motorisation du patrouilleur des douanes « Jean-François Deniau »

Eneria motorise le dernier né des patrouilleurs des douanes – le Jean-François Deniau

Le Jean François Deniau est le dernier né des patrouilleurs des douanes et a été inauguré le 07 Juillet 2015 à la Seyne sur Mer. Ce navire de 53m a été livré par le chantier Socarenam et est opérationnel depuis Septembre 2015.

La motorisation de ce nouveau navire a été confiée à Eneria. Nous avons travaillé avec le chantier SOCARENAM et le bureau d’études MAURIC afin de proposer la motorisation et la solution globale de production électrique. Cette motorisation lui permet d’atteindre 21 nœuds et de franchir 3500 milles à 16 nœuds. Le générateur de secours est placé sur le pont supérieur du navire afin d’assurer la production électrique de secours dans toutes conditions.


Motorisation du patrouilleur « Jean-François Deniau »

  • 2 moteurs de propulsions 3516C HD de 3200 CV chacun
  • 3 générateurs C6.6 ACERT pour la production électrique de bord d’une puissance totale de 375 ekW
  • 1 générateur de secours C4.4
Générateurs Cat® C6.6 ACERT
Générateurs Cat® C6.6 ACERT
Moteur marin cat® 3516C
Moteur marin cat® 3516C
Générateur de secours - Cat® C4.4
Générateur de secours – Cat® C4.4

Un patrouilleur pour la Méditerranée

Ce navire devient une des composantes majeures des garde-côtes de la douane française en Méditerranée, en complément des 11 moyens navals actuellement en service. Ce patrouilleur est également amené à intervenir pour l’agence Européenne Frontex au sein de la mission Triton afin de secourir des migrants.

Un projet intégralement construit en France

Le Jean-François Deniau, DFP3, est un navire intégralement construit en France qui a été livré par le chantier Socarenam à Boulogne sur Mer et conçu par le bureau Mauric spécialisé en architecture et en ingénierie navale. Ce navire devient le plus grand du dispositif naval de la douane Française.