Eneria a développé l’Eneria Hybrid Sunbox !

Le mix de production énergétique renouvelable est une réponse au problème du réchauffement climatique.

Les technologies liées à l’énergie solaire sont en perpétuelles évolutions et sont compétitives.

Eneria est présent sur le marché des énergies renouvelables historiquement dans l’éolien et aujourd’hui à travers la méthanisation et le biogaz.

Nos clients et partenaires étant de plus en plus demandeurs de solutions d’énergie verte pour leurs applications, une des stratégies de développement d’Eneria est de se positionner sur le marché hybride diesel / solaire ou gaz / solaire.

Dans un premier temps, Eneria a souhaité développer un prototype avec un partenaire afin de valider le choix technologique et d’en faire une vitrine pour nos clients.

Notre partenaire est l’Armée de Terre Française.

L’Armée de Terre est déployée sur de nombreux territoires (Mali, Tchad, Niger…) et les troupes ont besoin de systèmes de production d’énergie électrique autonomes et fiables pour leurs camps et bases. Une problématique majeure est l’approvisionnement en carburant de ces camps du fait des risques d’attaques des convois et des pertes humaines importantes consécutives.

L’Armée Française cherche donc à limiter la consommation de fioul des camps et, en particulier, des générateurs électriques, pour limiter les convois de ravitaillement.

La Section Technique de l’Armée de Terre (STAT) souhaite un système de production d’électricité autonome, économe en consommation de carburant, pour une section mobile de 25 combattants sur le front au Mali pour l’opération Barkhane, afin de réduire les contraintes et risques logistiques humains.

Eneria a donc mis en place, en septembre 2016, un accord de partenariat avec la STAT pour répondre à ce besoin.

Eneria Hybrid Sunbox : un nouveau système de production

L’objectif d’économie de consommation étant de 40%, les équipes d’Eneria ont choisi d’associer la production d’énergie solaire et le stockage d’énergie à l’installation d’un groupe électrogène.

Eneria a donc conçu et développé un système de production d’énergie hybride Diesel / Solaire / Batteries nommé Eneria Hybrid Sunbox.

Cette solution est complètement intégrée, dans un conteneur compact de 20 pieds open-side pesant 11 tonnes, pour un transport suivant les standards de l’Armée.

Le conteneur comprend :

  • 1 groupe électrogène CATERPILLAR DE33E3, 24kW production, dimensionné pour répondre à 100% des besoins
  • 140 panneaux solaires monocristallins pour une puissance crête de 40 kWc, facilement déployables sans engin de manutention, avec un système de pied orienté, dépliable et repliable
  • 12 batteries Lithium Fer Phosphate pour un stockage de 60 kWh
  • 1 ensemble d’onduleurs chargeurs
  • 1 interface Homme – Machine
  • 1 unité de climatisation
  • 1 bâche pare-soleil

Une solution totalement autonome

Les équipes d’Eneria ont défini un concept simple et robuste afin que les soldats aient la possibilité de soutirer de l’énergie, sans ou avec déploiement total ou partiel des panneaux solaires, en fonction des contraintes du théâtre d’opération.

L’Eneria Hybrid Sunbox consomme l’énergie solaire en priorité et stocke le surplus solaire dans les batteries. Ainsi, l’énergie est restituée via les batteries lorsque le soleil faiblit. De nuit ou par temps nuageux, l’alimentation du camp et la recharge des batteries sont assurées par le groupe électrogène.

Cette solution a reçu un accueil très favorable de nos interlocuteurs au sein des Armées, Ministère de la Défense, OTAN, Armée Européenne. Le conteneur a été testé en condition d’opération par l’Armée de Terre Française à Versailles au printemps . Eneria prolonge les essais sur son site de Montlhéry cet été.

Le conteneur nous permet d’ores et déjà de communiquer sur le savoir-faire d’Eneria, car il a été exposé à la caserne du Génie d’Angers et sur le site Data4 de Marcoussis en juin.

L’Eneria Hybrid Sunbox permet à Eneria de répondre aux attentes de ses clients en France et à l’international, dans les télécommunications et dans l’électrification des sites isolés, avec les systèmes de production d’énergie autonomes, mais aussi auprès des acteurs industriels en recherche de solutions d’énergie et d’image vertes.